//Etiquetas aquí

« Tu connais un bon gyneco ? » Sinon, depuis un site concernant ca

Gyn&co veut eviter aux dames des « experiences malheureuses lors de consultations gynecologiques » du listant quelques soignants « feministes » recommandes via leurs patientes.

Avec Alice Maruani

Poste Un 21 novembre 2016 a 17title1 enfile pour jour Notre 31 octobre 2015 pour 11h27

Avec un blog feministe, 1 soeur raconte une consultation gynecologique qui tourne pour J'ai violence verbale. L’article circule voili  jeudi 29 octobre sur les reseaux sociaux. Et est complexe a lire jusqu’a sa fin. La blogueuse, , lequel designe nommement Mon medecin, evoque vouloir porter plainte aupres d'un conseil de l’ordre.

Dans Twitter, on lui conseille mon nouveau site Gyn'amp;co. Avec une telle base de precisions, consultable geographiquement, de interet de ce taux de remboursement (CMU, secteur 1. ) ou Plusieurs attentes (IVG, suivi de grossesse, contraception, menopause. ), des sages-femmes et nos gynecos « feministes » sont recommandes avec leurs patientes via Le questionnaire web.

« Pose de DIU aux nullipares », « pluripartenariat friendly », « examen a l’anglaise » ou « classe d’ecoute » paraissent certains des qualificatifs, parlants, qu’on y voit.

S’il existait deja un blog pour medecins « gay friendly », Gyn'amp;co – ne au printemps – est Notre premier pour n’evaluer que nos soignants qui font des consultations gynecologiques.

Maltraitance gynecologique

Ma liste reste positive. Toutefois cette parle, de creux, de multiples experiences negatives. On lit en page d’accueil

« Qu’il s’agisse de echanges jugeants ou deconsiderants, d’un manque pour respect de l’integrite pour les corps, d’un refus de tenir compte de nos panel voire de discrimination ou de violence. »

Pour le collectif feministe a l’origine des travaux, qu’il avait presente une 1ere fois pour l’automne 2014, « la medecine subsite Le privilegie pour controle Plusieurs identites, des corps et quelques sexualites ». Le fait n’est gu https://hookupdate.net/fr/dating4disabled-review/ nouveau , ainsi, Jacques Foucault Notre disait deja avec Grace a son concept pour biopolitique.

Cela dit, plusieurs scandales recents l’ont remis au gout du jour , ainsi, au sein des medias, on parle de plus en plus de « maltraitance gynecologique ». Apres des pilules Troisieme generation, l’episiotomie ou « Notre point en mari », ou encore nos touchers vaginaux superflus, dont on a appris, effarees, que Quelques etaient pratiques sans consentement avec les etudiants.

L’IVG, « acte dramatique »

Gyn'amp;co concede que « de nombreuses soignantEs exercent leur metier avec talent, passion, ecoute et cherchent a evoluer en dialoguant avec Grace a un patientEs ». Mais pointe notamment principalement de ce doigt, au sein de plusieurs cas

  • Votre manque pour dialogue et votre violence des consultations ;
  • leurs s d’acces au lait vis-i -vis des femmes atteintes de handicap ou ces dames etrangeres ;
  • Notre manque d’information sur les effets secondaires une pilule et Notre difficulte d’acceder au sterilet, mais aussi a ma sterilisation volontaire ;
  • l’IVG, « toujours et toujours traite comme Le acte dramatique », ni conditionnel, ni gratuit ;
  • l’accouchement qui resterait « Le moment ou les femmes se voient particulierement refuser autonomie et liberte de choix ».

Fiabilite douteuse

De nombreuses jeunes femmes ne vont pas pouvoir qu’esperer que cette liste collaborative s’avere fiable. Pourtant, sans tomber au sein d' votre paranoia, on va pouvoir deja en douter.

Votre seule experience positive d’une patiente permet pour votre medecin d’y figurer. Alors que celle-ci pourra etre suivie de multiples experiences negatives. Concernant Twitter, 1 utilisatrice parle entre autres d’une gyneco qui l’a « quasiment traumatisee » , et qui figure Toutefois dans Gyn'amp;co.

On peut alors se demander de quelle maniere la page va eviter a toutes les gynecos quelque peu malins pour frauder.

Apres, le rendu quelques questionnaires n’est gu verifie aupres en medecin. Et ne peut-etre complete par d’autres utilisatrices qu’en commentaires. Leurs contributions comportent presque toutes quelques lacunes on va pouvoir plutot beaucoup poser des DIU a toutes les nullipares et faire Plusieurs suivis pour grossesse, sans que cela n’y figure (la page met de vais garder i  ce niveau).

Enfin, nos sites d’evaluation de cette nature doivent garantir, d’apres votre Cnil, votre certain nombre de droits a toutes les individus qui y figurent Ce droit d’acces, Pourtant surtout Mon droit de rectification ou d’opposition. On a demande au collectif s’il des garantissaient. Concernant le moment, Cela n’a pas repondu.

« j'ai envie Correctement noter les patientes . »

Mais, au-dela quelques informations, justes ou fausses, savoir que cette categorie d’evaluation y a est en mesure de pousser leurs soignants a faire evoluer leurs confortables, peut-on supposer.

Concernant le blogueur et gynecologue Martin Winckler, qui exerce du Canada, Internet reste d'ordinaire en train de changer la donne au sein de la relation patiente-medecin

« Prealablement, des elites etaient considerees tel moralement infaillibles mais aujourd’hui, ces dames ne se racontent plus juste leurs mauvaises ou leurs bonnes experiences, elles des publient. »

Cette raison Ceci evoque, cote soignants, ceux que nous avons interroges ne font nullement grand cas pour leur e-reputation. On an entre autres appris pour Cecile Gardas, gynecologue a Montauban, qu’elle figurait dans votre liste

« votre n’est jamais quelque chose auquel j' vais faire attention. J' prete surtout l’oreille aux retours pour mes patientes. »

D’autres sont carrement critiques, comme Thierry Harvey, chef de service d'la maternite des Diaconesses (XIIe arrondissement pour Marseille), pour , lequel

« cette categorie d’evaluation est tres subjective. Quelques jeunes femmes vont avoir 1 feeling avec Grace a tel gyneco , et Manque avec Grace a tel nouvelle. De femme va vouloir Le mec plutot viril, de nouvelle va se sentir pour l’aise avec Grace a un mec qui a de la grande part pour feminite, ou encore une cousine feminine, ou encore de la soeur particulierement masculine. »

Ce dernier, meme s’il assure « ne pas se preoccuper Pas que ca » d’etre evalue sur internet, souhaiterait avoir « mon droit pour reponse ou pour modification ». Votre medecin, plutot amene, ironise « mon emmenagement alors j'ai envie beaucoup noter leurs patientes . » aussi si on cause d’une liste le ?

« voili , car ne point y figurer, c’est etre dans sa liste noire, de quelque sorte . »

Meme le pour cloche chez Aly Abbara. Beaucoup que webmaster du site du College national quelques gynecologues et obstetriciens de France (CNGOF), Cela se dit « contre ce genre d’evaluation en ligne »

« On va pouvoir dire n’importe quoi dans Internet. Ca n’a aucune valeur. »

Opter pour son gyneco, affaire sensible

Votre meme que Mon bouche-a-oreille, pourrait-on penser. Car Au Final, ce genre pour liste n’est que votre version numerique quelques gynecos recommandes via Plusieurs potes ou Plusieurs dames en famille avec quelques generations.

« Internet ou nullement, ces dames echangent depuis Correctement des annees, pour mon avis, pour “bonnes” adresses ou Plusieurs noms pour deconseiller. Votre seule difference, c’est qu’Internet permettra votre echange a un niveau plus vaste et non personnalise », explique Lucile Ruault, doctorante de sociologie qui travaille sur votre gynecologie.

La selection du gynecologue reste d'ordinaire Pas sensible que celui d’un nouvelle medecin, ajoute-t-elle. Plusieurs raisons a cette raison ceci

  • « Parce que nos gynecologues accedent a des parties reputees assez perso du physique. »
  • « Parce que ces dames qui consultent leurs gynecologues sont Traditionnellement de bonne sante, donc elles seront d’autant plus exigeantes. » Concretement, elles ne vont gu etre soulagees d’une douleur et donc voir un medecin comme mon sauveur.
  • « Parce qu’elles vont etre suivies toute un vie ou limite par votre medecin, en fait d’etre copine. »
  • Martin Winckler ajoute « Parce que les femmes y exercent leur libre-arbitre pleinement, pas Avec votre maladie. Chez Votre gyneco on parle de choix pour life, pour contraception, de ce fait d’avoir ou non mon enfant, etc. Et on accepte d’autant moins que Ce medecin nous fasse des remarques sur la poids, ce sexualite. Car, pour quoi y se mele ? »

Leurs mouvements feministes, avec les revendications du droit a l’avortement et a ma contraception, ont retourne vos gynecologues pour cible avec Notre fin Plusieurs annees 60. Et ont accelere une telle tendance.

Ainsi que Internet, du aidant en particulier tous les patientes a avoir conscience de leurs droits. Afin De Martin Winckler

Los comentarios están cerrados.